Le Mexique a reçu en 2013 plus de 35,188 milliards d’IDE

March 3rd, 2014  |  Published in Économie, Feature

Au cours de l’année 2013, le Mexique a reçu plus de 35,188 milliards de dollars d’investissements directs étrangers (IDE), soit une hausse de 178% par rapport à 2012 (12,659 milliards). Le montant atteint par les IDE l’an passé est le plus fort jamais dévoilé pour une année, dans toute l’histoire de cet indicateur.

Ce total comprend l’acquisition de Grupo Modelo par Ab Inbev, durant le troisième trimestre de 2013, pour un montant de plus de 13,249 milliards de dollars. Mais même sans cette transaction, le flux des IDE en 2013 se serait élevé à plus de 21,939 milliards de dollars, ce qui représente une progression de 73% par rapport à l’ensemble de l’année 2012.

En 2013, les IDE ont émané de 5.045 entreprises étrangères et se répartissent de la façon suivante :

  • Par type d’investissement  (origine du financement) : 50% de nouveaux investissements, 29% de réinvestissements de bénéfices et 21% de comptes entre sociétés.
  • Par secteur : manufactures (74%), mine (8%), commerce (5%), services d’hébergement temporaire (3%) et construction (3%). Les autres secteurs ont reçu les 7% restants.
  • Par pays d’origine : Belgique (38%), Etats-Unis (32%), Pays-Bas (8%), Japon (4%), Allemagne (4%) et Royaume-Uni (3%), 79 pays ont contribué aux 11% restants.

Les chiffres mentionnés ne prennent en compte que les investissements réalisés et formellement notifiés auprès du Registre national des investissements étrangers du ministère de l’Economie. Ce sont donc des chiffres préliminaires et pourraient être revus à la hausse au cours des trimestres à venir.

La méthodologie utilisée pour déterminer les IDE se fonde sur les plus hauts standards internationaux mentionnés dans le Manuel de la balance des paiements du Fonds monétaire international (FMI) et dans la définition-cadre de l’investissement direct étranger de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Ainsi, sur la base de ces paramètres, on ne peut pas qualifier d’IDE n’importe quel type d’investissement.