Riviera Nayarit, une destination prisée

February 13th, 2014  |  Published in Tourisme

Enclavée dans l’imposante Sierra Madre Occidentale et baignée par les eaux du Pacifique, la Riviera Nayarit se présente comme une des destinations les plus prisées du Mexique. Elle s’étend sur environ 300 kilomètres le long de la côte, encadrée par une jungle montagneuse d’un côté et des îles côtières de l’autre.

Le long de la côte Nayarit s’étalent des plages pour tous les goûts : certaines accueillent de luxueux complexes hôteliers pour les amateurs de confort, d’autres peu fréquentées plairont à ceux qui veulent se détendre tandis que les vagues puissantes de certaines attireront les surfeurs. Aux charmes de cette région s’ajoutent des îles, de la mangrove et des villages pittoresques.

Bahía de Banderas, au sud de la riviera, est célèbre car elle accueille chaque année des centaines de baleines à bosse qui offrent un spectacle sans pareil. Elle abrite plusieurs sites touristiques tels que Nuevo Vallarta et Punta Mita, où se sont développés terrains de golf luxueux, marinas, centres commerciaux et hôtels. Quant à Puerto Vallarta, il est réputé pour sa longue promenade du front de mer et sa vie nocturne animée.

La Riviera Nayarit abrite aussi des plages isolées et des villages à l’incroyable richesse naturelle. C’est le cas de Flamingos, où vous pourrez profiter de trois superbes lacs ; de Bucerías, avec une grande plage et des rues pavées ; de La Cruz de Huanacaxtle, un pittoresque village de pêcheurs ; de Destiladeras, paradis des surfeurs ; de Islas Marieta, une réserve écologique et de Sayulita, un village bohème idéal pour faire du camping.

Au cœur de ce couloir, Rincón de Guayabitos possède des plages aux eaux cristallines et aux vagues paisibles qui évoquent une immense piscine. Non loin de là se trouvent le sanctuaire préhispanique d’Altavista et la plage sauvage de Chacala où la nature ne laissera pas de vous surprendre. Le municipio San Blas, au nord de la Riviera, abrite une grande biodiversité ainsi que des vestiges archéologiques. Vous pourrez y parcourir la mangrove de La Tovara, faire un circuit autour de l’île Isabel, observer les oiseaux à Singayta, surfer dans la baie de Matanchén, visiter les ruines de la forteresse de San Basilio, découvrir l’île de Mexcaltitán et explorer le site archéologique de Los Toriles.

L’offre gastronomique de la Riviera est très large : les hôtels et les restaurants haut de gamme vous serviront des plats gastronomiques à base de fruits de mer, avec toujours une touche préhispanique. Sur les plages et dans les villages, vous pourrez déguster des mets succulents tels que les boulettes de crevettes, le traditionnel pescado zarandeado (du poisson grillé), l’aguachile (carpaccio de crevettes), le tlaxtihuille (boisson épaisse à base de maïs avec de la poudre de crevette et du piment), les rillettes de poisson, les tamales aux crevettes (farine de maïs cuite à la vapeur dans une feuille de bananier ou de maïs), les tacos ou les tostadas (tortillas frites) de marlin, parmi bien d’autres délices.

Les Huichol, le groupe ethnique le plus connu de la région, se distinguent par leurs vêtements bariolés et leurs chapeaux ornés de plumes ainsi que par leur artisanat multicolore recherché dont les œuvres les plus connues sont les masques et les statuettes d’animaux en perle, les cadres, les sacs et les bijoux.

Pour ceux qui souhaitent découvrir le côté rural et rustique du Mexique, la riviera possède de grands espaces.